Doctolib
Prendre rendez-vous

Liposuccion cuisses

Les cuisses sont souvent source de complexes. C’est pourquoi avoir recours à la liposuccion des cuisses peut être un bon moyen de supprimer les amas graisseux localisés. Le Docteur Pelletier vous dit tout sur la liposuccion des cuisses !

La liposuccion des cuisses, kézako ?

La liposuccion des cuisses est une intervention de chirurgie esthétique qui a pour objectif de retirer la graisse localisée au niveau des cuisses qui cassent l’harmonie de la silhouette. Les cuisses se situent au niveau de la culotte de cheval, de la région interne des cuisses et de la partie basse des fesses.

Bon à savoir : la liposuccion des cuisses est souvent associée à une lipoaspiration plus complète notamment au niveau de l’abdomen, des hanches, des genoux et même des chevilles.

Qui est concerné ?

  • Les personnes concernées par la liposuccion des cuisses doivent avoir :
  • un bon ratio poids/taille
  • un régime alimentaire adapté et équilibré
  • une surcharge graisseuse localisée réfractaire au changement de régime alimentaire

 

Bon à savoir : la liposuccion des cuisses est préconisée en cas de culotte de cheval mais pas en cas de cellulite. La culotte de cheval réside en effet dans la graisse profonde alors que la cellulite ne concerne que les couches superficielles de la peau. Pour réduire la cellulite, le drainage lymphatique, le palper rouler et une activité physique régulière peuvent être d’une grande aide.

Peut-on enlever seulement un excédent de peau ?

Oui, cette intervention s’appelle la lipectomie crurale. Elle permet de retirer l’excédent de peau à la partie interne des cuisses. Il est tout à fait possible de coupler cette intervention à la liposuccion des cuisses. Discutez-en avec le Docteur Pelletier qui saura vous conseiller !

Déroulé de la liposuccion des cuisses

Avant l’intervention, le Docteur Pelletier procède à des dessins sur la peau pour mieux repérer les zones concernées par la liposuccion des cuisses.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale avec en complément d’anesthésie locale pour garantir une bonne prise en charge de la douleur post-opératoire.

Des canules (petits tubes) de plus en plus fins sont utilisés au fur et à mesure que l’on se rapproche de la peau pour aspirer les cellules graisseuses. Grâce à des trajets réguliers qui s’entrecroisent depuis la portion la plus profonde à celle plus superficielle des zones à aspirer. Les canules qui vont en profondeur mesurent entre 4 et 5mm de diamètre notamment en cas de culotte de cheval importante alors que celles qui restent en superficie mesurent jusqu’à 2mm pour limiter l’impact sur la peau. Les tunnels de liposuccion ainsi créés, vont aider la peau à se retendre.

Qu’en est-il de la gestion de la douleur ?

Un traitement médicamenteux comme la prise de paracétamol pendant quelques jours, aide à calmer la douleur notamment celle des 24 premières heures. Des douleurs dues aux ecchymoses peuvent être ressenties notamment au moment de s’asseoir et de se relever.

Le Docteur Pelletier préconise le plus souvent une semaine de repos après une intervention de liposuccion des cuisses.

Quid du suivi post-opératoire ?

Le Docteur Pelletier vous revoit une semaine après l’intervention pour changer les pansements et vérifier que la cicatrisation se déroule bien. Un second contrôle sera effectué 2 mois après, moment où le panty compressif mis en place au bloc opératoire et porté jour et nuit sera retiré.

Les résultats d’une liposuccion des cuisses

Les premiers résultats apparaissent au bout de 2 mois. Concernant les résultats notamment au niveau des volumes, il est nécessaire d’attendre 4 mois pour que les résultats soient visibles et que les volumes soient résorbés.

La liposuccion des cuisses a permis de retirer l’excédent de graisse qui rendait les courbes des cuisses disharmonieuses, qui cassaient l’harmonie de la silhouette.

Si vous avez la peau fragile, elle peut mettre plus de temps à cicatriser, à se rétracter et à reprendre sa forme initiale suite à l’aspiration de la graisse localisée.

La graisse aspirée peut-elle revenir ?

Non la graisse aspirée lors d’une intervention de liposuccion des cuisses ne peut pas revenir si un bon diagnostic a été posé au départ. Le Docteur Pelletier a en effet enlevé la graisse excédentaire que le régime alimentaire n’arrivait pas à éliminer.

Bon à savoir : cette intervention ne fait pas perdre de poids. Elle permet seulement de retirer des amas graisseux localisés.

Des conseils ?

Avant l’intervention, c’est une bonne idée de faire de l’activité sportive et de se muscler et d’ensuite de garder cette bonne habitude tout comme faire des séances de Celli M6 chez le kinésithérapeute.

Après l’intervention, il n’y a pas d’interdiction de faire du sport, le maître mot est d’écouter vos ressentis ! Pour diminuer les ecchymoses, une préparation homéopathique peut vous être prescrite tout comme de la crème arnica ou encore de l’hélichryse.

L’hydratation de votre peau et des massages réguliers avant et après l’intervention sont aussi des éléments essentiels à prendre en compte pour la préparer au changement de volume causé par la liposuccion des cuisses. En effet, la peau était au départ étirée, il faut donc l’aider à retrouver son élasticité pour qu’elle se rétracte suffisamment après que le Docteur Pelletier ait enlevé l’excédent graisseux localisé.

Découvrez aussi comment atténuer les cicatrices chirurgicales et en quoi consiste la lipectomie des membres supérieurs !