Doctolib
Prendre rendez-vous

Quels sont les actes de chirurgie esthétique remboursés par la sécurité sociale ?

Les interventions de chirurgie esthétique relèvent d’un choix personnel, et sont souvent souhaitées pour améliorer l’apparence physique. Les patients y ont recours pour retrouver du confort, et supprimer une gêne devenue trop importante au fil du temps.

Mais parfois il peut s’agir de réparer un dommage corporel, ou une malformation congénitale, et on parle alors de chirurgie « réparatrice ». La sécurité sociale peut prendre en charge ce genre d’opérations. Tout est minutieusement contrôlé, et c’est le médecin conseil de l’assurance maladie qui donne son autorisation pour le remboursement. Votre chirurgien esthétique est là pour vous accompagner dans les démarches et vous conseiller.

On vous explique tout.

Le remboursement des prothèses mammaires 

La pose de prothèse mammaire peut être remboursée par la sécurité sociale dans les cas suivants :

– Pour une reconstruction mammaire après un cancer du sein

– Si la patiente souffre d’une absence totale de poitrine 

– Si la patiente souffre d’une asymétrie mammaire majeure (asymétrie congénitale, ou accidentelle), plus de deux tailles d’écart entre les deux seins.

– En cas de malformation congénitale :  seins tubéreux, syndrome de Poland par exemple.

Lors de votre visite au cabinet, votre chirurgien esthétique va devoir faire une entente auprès de la Sécurité sociale pour savoir si le remboursement de votre intervention est possible.

Le dossier doit être complet : photos, mesures, code de remboursement. C’est sur cette base que le médecin conseil de l’assurance maladie pourra statuer.

La lipectomie abdominale remboursée 

Pour les personnes ayant un IMC inférieur à  30, à savoir les personnes n’étant pas en surpoids, et présentant un excédent de peau au niveau du ventre après un fort amaigrissement, la sécurité sociale peut prendre à sa charge la reconstruction du ventre, appelée lipectomie abdominale, ou plastie abdominale.

L’excédent de peau doit recouvrir le pubis : il s’agit d’un critère pris en compte par l’Assurance Maladie pour la prise en charge du remboursement. Il faudra pour cette intervention également soumettre une entente préalable pour obtenir l’accord de la sécurité sociale.

La prise en charge de la réduction mammaire

Pour que cette opération soit prise en charge, il faut retirer au moins 300 grammes par sein (une réduction de deux bonnets au moins). Aucun accord préalable n’est nécessaire, mais en revanche après l’opération, le chirurgien esthétique pèse la glande retirée, l’envoie à un laboratoire d’analyse qui la pèsera à son tour. C’est le laboratoire qui communiquera le poids final à l’assurance maladie, ce qui actionnera ou non le remboursement.

Les oreilles décollées chez les enfants et adolescents peuvent être prises en charge par la sécurité sociale

Cette opération n’est pas soumise à entente. La sécurité sociale rembourse cette intervention sur les enfants et adolescents, puisque cela constitue une gêne sociale qui peut être corrigée.

Certaines interventions, comme les opérations post chirurgie bariatrique par exemple pour les bras ou l’intérieur des cuisses peuvent également être prises en charge. Le remboursement se fait au cas par cas en fonction de critères bien précis, et déterminés en amont par la sécurité sociale.

Il est important de retenir que tout est scrupuleusement contrôlé par l’assurance maladie, et que votre chirurgien esthétique ne peut pas influencer la décision finale. Si vous souhaitez en savoir plus, prenez rendez-vous avec le Dr. Pelletier, chirurgien esthétique à Aubagne.