Doctolib
Prendre rendez-vous

Blépharoplastie inférieure pour effacer les cernes

Signe de fatigue et de regard sombre, les cernes peuvent être chez certaines personnes un réel complexe. Afin de résoudre ce désagrément, une intervention nommée blépharoplastie inférieure permet d’effacer les cernes. Le Dr Pelletier, chirurgien esthétique, vous détaille cette méthode.

Blépharoplastie supérieure et blépharoplastie inférieure, quelles différences ?

La blépharoplastie supérieure consiste à enlever l’excédent de peau situé entre les cils et les sourcils, c’est-à-dire au-dessus de l’œil. Elle permet un rajeunissement du regard et un aspect moins fatigué.

La blépharoplastie inférieure, quant à elle, consiste à enlever l’excédent de peau et de graisse au niveau de la paupière inférieure, c’est-à-dire sous l’œil. La blépharoplastie inférieure va servir à enlever cette poche graisseuse qui accentue l’effet de cernes et donne un air fatigué.

Cette image est tirée des fiches patients de la sofcpre

Qui est concerné par la blépharoplastie des paupières inférieures ?

La poche graisseuse est une conséquence du vieillissement de la paupière : Avec l’âge la peau de la paupière qui est fine, ainsi que le muscle qui la soutient perdent leur tonicité. Le tissu graisseux présent naturellement autour du globe oculaire, afin de le protéger, va alors avoir tendance à sortir car moins plaquée par la paupière. C’est ainsi que les poches se forment la plupart du temps

Cependant, des personnes plus jeunes, dont la peau est encore tonique, peuvent aussi avoir une poche graisseuse excessive formée naturellement et sans excédent de peau.

Deux techniques d’intervention sur les cernes

Afin de pratiquer la blépharoplastie inférieure pour effacer les cernes, deux techniques chirurgicales sont possibles en fonction de la paupière du patient et de sa problématique.  

La première technique est la technique dite trans conjonctivale, efficace pour simplement enlever la masse graisseuse lorsqu’il  n’y a pas d’excédent de peau au niveau de la paupière inférieure. Le chirurgien va intervenir sur la zone en passant par la portion interne de la paupière afin d’enlever l’excédent de graisse. Cette technique ne laisse donc aucune cicatrice sur la peau.

La deuxième technique, quant à elle, concerne les personnes qui ont run excédent de peau à retirer. Il va donc falloir réaliser une incision sous les cils afin de soulever la peau pour accéder aux poches graisseuses. Ces dernières vont ensuite être coagulées afin de les faire « fondre » pour les effacer. Enfin, le praticien va retirer l’excédent de peau afin de remettre la peau en tension, c’est-à-dire la rendre plus lisse et ainsi effacer les cernes. L’intervention se termine par la suture de la zone concernée.

Bon à savoir : La blépharoplastie inférieure n’a pas vraiment d’incidence sur la couleur des cernes pour les personnes qui ont des cernes colorées. En effet, cette chirurgie ne peut pas modifier la couleur des cernes mais seulement, en enlevant l’excédent de graisse ou de peau, atténuer les ombres ce qui rendra le regard moins sombre et moins fatigué.

Nos conseils pour le post opératoire

Suite à l’intervention, des bleus, des gonflements ou des œdèmes peuvent survenir. Rassurez-vous, ces suites opératoires ne sont en aucun cas douloureuses. Nous vous conseillons de mettre du frais sur ces bleus afin de les faire disparaitre plus rapidement. Autre conseil, pensez à être au calme pour récupérer de l’intervention au moins durant une semaine post-opératoire et à dormir en position semi-assisse. En prévention des suites opératoires, il pourra vous être prescrit une préparation homéopathique pour diminuer les gonflements.

Résultat définitif de la blépharoplastie inférieure au bout de 6 mois après l’intervention. 

Contrairement à la blépharoplastie supérieure qui peut être réalisée plusieurs fois, l’idéal est de ne réaliser cette opération qu’une seule fois. En effet, renouveler cette opération peut créer un effet d’œil rond. N’hésitez-pas à en discuter avec votre chirurgien.

Intéressé(e) ? Besoins d’autres renseignements ? Contactez le Dr. Pelletier.