Doctolib
Prendre rendez-vous

Quelles prothèses choisir pour une augmentation mammaire ?

Lors d’un souhait d’augmentation de la poitrine, il est essentiel de choisir des prothèses mammaires adaptées à sa morphologie et au résultat souhaité. Le Docteur Pelletier, chirurgien esthétique à Aubagne et Marseille, est consciente que cela peut être source de nombreux questionnements chez ses patientes. C’est pourquoi, elle vous donne toutes les clés pour choisir correctement vos prothèses pour une augmentation mammaire.

C’est quoi une augmentation mammaire ?

C’est une intervention de chirurgie esthétique qui consiste à augmenter le volume des seins. Dans la plupart des cas ce souhait se réalise avec la pose de prothèses mammaires pour une augmentation mammaire. Plus rarement, le volume des seins peut être également augmenté par injection de graisse. Dans tous les cas, une augmentation mammaire se réalise toujours en accord avec la morphologie de la patiente pour un résultat naturel qui conserve l’harmonie de la silhouette.

L’importance des consultations avec le Docteur Pelletier

Les consultations pré-opératoires avec le Docteur Pelletier sont déterminantes pour un choix optimal de prothèses mammaires. Lors de ces rendez-vous, le Docteur va réaliser de nombreuses  prises de mesures : la place de votre mamelon sur le thorax, la largeur, hauteur et profondeur de votre sein ainsi que l’épaisseur de votre peau au niveau du décolleté.

De plus, lors de la 1ère consultation, vous allez réaliser des essayages avec des prothèses externes mises dans un soutien-gorge afin d’avoir une idée concrète du rendu en fonction du volume souhaité. Le Docteur va ensuite vous prendre en photo avant de les mettre dans un logiciel 3D qui réalise une sorte d’opération virtuelle pour observer le rendu final sur votre buste. Cela vous permet ainsi de faire votre choix après visualisation des images 3D. Grâce à cela, fini les mauvaises surprises !

Quelle taille choisir pour mes prothèses ?

La taille de vos prothèses pour l’augmentation mammaire va dépendre de votre morphologie et des mesures prises lors des consultations que nous avons évoquées plus haut. L’ensemble de ces critères vont permettre de choisir la taille des prothèses idéales pour l’augmentation mammaire.

Un autre élément à prendre en compte, est l’endroit où la prothèse mammaire sera positionnée. Elle peut être soit derrière le muscle pectoral soit entre ce muscle et la glande mammaire. Ce choix dépend de votre morphologie et de votre physionomie. Le Docteur Pelletier va observer l’épaisseur de votre peau au niveau de votre poitrine et discuter avec vous de la meilleure option à envisager.

Vous l’aurez compris, en fonction de ces différents critères et de votre souhait d’augmentation mammaire, vous allez pouvoir définir avec le Docteur la taille de prothèses pour augmentation mammaire idéale pour vous !

Quelle forme, épaisseur et matière choisir pour mes prothèses ?

Faisons un petit saut en arrière… Il y a quelques années, il était assez difficile de choisir la bonne prothèse mammaire car les possibilités étaient nombreuses.

  • Niveau matière : prothèses en sérum physiologique ou prothèses en silicone.
  • Niveau forme : prothèses rondes (demi-sphère) ou anatomiques (forme d’un sein).
  • Niveau texture : membranes lisses, membranes micro-texturées (légèrement granitées) ou membranes macro-texturées (comme du velcros, très texturées)

Désormais, les possibilités sont réduites et le choix est beaucoup plus simple ! Les prothèses posées par le Docteur Pelletier sont rondes, en gel de silicone et avec des membranes lisses ou micro-texturées.

En revanche, il existe différentes profondeurs de prothèses mammaires. Pour un même diamètre, certaines prothèses ont une profondeur allant de 2 cm à 5 cm. Et entre cela, vous allez avoir 2-3 possibilités de profil de la prothèse, c’est-à-dire son épaisseur. Le choix de la profondeur va dépendre de certains critères tels que la forme du sein, le souhait d’augmentation au niveau du volume visuel et la raison du recours aux prothèses lors d’une augmentation mammaire.

Voici quelques exemples de cas concrets :

  • Une patiente avec une petite poitrine et qui souhaite une petite augmentation : prothèses peu profondes
  • Une patiente atteinte d’un cancer du sein qui a entraîné l’ablation du sein: prothèses plutôt profondes pour redonner le volume perdu
  • Une patiente dont les seins sont asymétriques : sur le plus gros sein, prothèses peu profondes pour rattraper le plus petit

L’épaisseur varie donc en fonction de l’anatomie de la patiente et du résultat souhaité.

Quelles prothèses pour un résultat naturel ?

Et oui, augmentation mammaire ne rime pas forcément avec résultat artificiel ! Il est tout à fait possible d’obtenir un résultat naturel, c’est même le secret d’une augmentation mammaire parfaite ! Cela dépend essentiellement du volume choisi et de l’endroit où la prothèse mammaire est positionnée. Ces éléments doivent être corrélés à votre morphologie pour un résultat naturel qui bluffera tout votre entourage !

Grossesse, allaitement, sport : quelles prothèses adaptées à ma situation ?

Il est important de savoir que la pose de prothèses mammaires n’empêche ni les grossesses ni l’allaitement. En revanche, après une grossesse, il est recommandé d’attendre 1 an après l’accouchement pour avoir recours à une augmentation mammaire. Et, à l’inverse, après avoir mis des prothèses mammaires, il faut attendre au moins 1 an avant de tomber enceinte.

Concernant la pratique du sport, cela n’a pas d’effet sur le choix des prothèses mammaires. En revanche, il n’est pas recommandé de faire de la musculation pectorale après une pose de prothèses pour une augmentation mammaire. De plus, dans les 2 mois qui suivent l’intervention, la pratique du sport est interdite. Zéro sport !

Suivi post-opératoire

Après l’intervention, le Docteur Pelletier vous suit régulièrement jusqu’à la cicatrisation totale de vos seins, à savoir environ une quinzaine de jours post-opératoires. Ensuite, vous avez de nouveau rendez-vous 2-3 mois plus tard afin d’effectuer un contrôle au moment de l’ablation du soutien-gorge de maintien. Puis, prochain rendez-vous avec le Docteur Pelletier 1 an plus tard après réalisation d’une échographie pour vérifier que la prothèse pour augmentation mammaire est correctement positionnée.

Par la suite, c’est à vous de prendre le relais en assurant un suivi gynécologique régulier avec votre gynécologue.

Bien évidemment, le Docteur Pelletier reste disponible et à votre écoute si vous ressentez la moindre gêne ou douleur.

Quelques années plus tard, à l’approche des 7 ans post-opératoires, vous devrez réaliser une échographie chez un radiologue habitué à ce type d’examen afin que ce dernier vérifie l’état de vos prothèses après l’augmentation mammaire. Le Docteur Pelletier vous recommande, par la suite, d’effectuer cette échographie tous les ans.

BON A SAVOIR : Dans les 15 jours post-opératoires, il est possible que l’œdème sur vos seins descende au niveau de votre ventre. Ne vous inquiétez pas si vous n’arrivez plus à fermer votre pantalon c’est simplement le volume de l’œdème, qui va rapidement s’estomper !

Les conseils du Docteur Pelletier

Tout au long du parcours de votre augmentation mammaire, le Docteur Pelletier vous accompagne et vous prodigue de précieux conseils. En voici un petit résumé :
– Avant l’intervention : pensez à travailler vos abdos pour éviter de solliciter les muscles de vos seins en post-opératoire
– Après l’intervention : la pratique du sport est interdite pendant 2 mois
– Après l’intervention : essayez de dormir de préférence sur le dos
– Après l’intervention : gardez bien le soutien-gorge de contention pendant 2 mois, nuit et jour
– Après l’intervention : hydratez votre peau sans la masser de façon violente
– Après l’intervention : prenez soin de votre cicatrice : Urgotouch, LED, gel de silicone, crème cicatrisante.

Et voilà, vous avez toutes les clés en main pour choisir les prothèses mammaires idéales pour votre augmentation mammaire ! Prenez rendez-vous avec le Docteur Pelletier pour réaliser votre première consultation.