Doctolib
Prendre rendez-vous

Augmentation mammaire : quand changer ses prothèses mammaires ?

L’augmentation mammaire est l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus pratiquées en France et dans le monde. Pouvant remédier à un complexe souvent présent chez les femmes, une petite poitrine, cette intervention pose de nombreuses interrogations. Une question est souvent posée au Docteur Pelletier, chirurgien esthétique à Aubagne : quand changer ses prothèses mammaires ? Dans cet article, le Docteur Pelletier vous explique quand changer ses prothèses mammaires !

Zoom sur l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie esthétique que le Docteur Pelletier pratique souvent. Elle consiste à augmenter le volume de la poitrine à l’aide de prothèses mammaires ou d’injections de graisse provenant de la patiente selon les cas.

Il est tout à fait possible d’obtenir un résultat naturel et en harmonie avec la morphologie de la patiente grâce à une analyse fine de sa silhouette, de la forme et du volume de ses seins. Chaque augmentation mammaire est différente et le résultat sur une personne ne sera pas le même sur une autre !

 

Quelles prothèses mammaires choisir ?

Dans le cadre d’une augmentation mammaire, l’échange lors des consultations pré-opératoires avec le Docteur Pelletier est essentiel afin de :

  • déterminer vos motivations et vos envies futures (grossesse, allaitement, pratique d’un sport)
  • analyser votre silhouette et prendre vos mesures
  • tester différents bonnets via des prothèses externes ou un logiciel 3D
  • poser toutes vos questions sans tabou !

Choisir ses prothèses mammaires repose principalement sur le choix du volume adéquat qui devra être en harmonie avec votre silhouette. Le plus souvent, augmenter le volume de la poitrine d’un à deux bonnets suffit à avoir un résultat satisfaisant, visible tout en restant naturel.

La position des prothèses est aussi un élément déterminant à analyser :

  • derrière le muscle pectoral
  • devant le muscle pectoral et derrière la glande mammaire.

Tous ces critères sont discutés avec le Docteur Pelletier qui vous proposera LA solution la plus adaptée à votre situation via la mise en place d’une stratégie opératoire sur-mesure pour vous garantir une bonne tenue des prothèses dans le temps.

Qui est concerné par l’augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire concerne les femmes qui souhaitent augmenter le volume de leur poitrine, le plus souvent suite à une hypotrophie mammaire, c’est-à-dire à la présence d’une petite poitrine ou d’une poitrine peu développée.

L’hypotrophie mammaire peut être couplée à une chute de la poitrine connue aussi sous le nom de ptose mammaire. La pose de prothèses mammaires va le plus souvent remonter la poitrine et atténuer cette impression de poitrine tombante.

Recourir à une augmentation mammaire peut aussi répondre dans de plus rares cas à :

  • une asymétrie de la poitrine afin de la corriger
  • une malformation congénitale comme le syndrome de Poland ou les seins tubéreux

A partir de quel âge peut-on avoir recours à une augmentation mammaire ?

Il est important d’attendre la fin de la croissance avant d’avoir recours à une augmentation mammaire. C’est pourquoi cette intervention est généralement pratiquée à partir de 18 ans et sans vraiment de limite d’âge.

Puis-je avoir recours à d’autres interventions en même temps ?

L’intervention d’augmentation mammaire se déroule sous anesthésie générale et dure le plus souvent entre 1h et 1h30. Il est tout à fait possible de bénéficier d’autres interventions de chirurgie esthétique en même temps que l’augmentation mammaire telles que :

La décision de procéder à plusieurs interventions à la fois est prise en association avec le Docteur Pelletier qui analysera les bénéfices ou les risques s’ils existent. Sachez que plusieurs interventions impliquent un temps de cicatrisation et de récupération plus long car plusieurs zones ont été opérées.

Qu’en est-il du suivi après une augmentation mammaire ?

Suite à une augmentation mammaire, un suivi post-opératoire est obligatoirement mis en place pour contrôler la bonne cicatrisation et votre rétablissement.

Des ecchymoses et des oedèmes peuvent apparaître tout comme des douleurs qui peuvent être traitées par un traitement médicamenteux. Vous revoyez plusieurs fois le Docteur Pelletier après l’intervention puis plus tard dans le temps. Le port d’un soutien-gorge de maintien doit être respecté pendant 2 mois afin de garantir de bons résultats.

Un suivi régulier annuel de vos prothèses mammaires par échographie permettra de s’assurer de leur bonne position, le plus souvent à partir de 7 ans après votre augmentation mammaire.

Combien de temps puis-je garder mes prothèses mammaires ?

On entend souvent dire qu’il faut changer ses prothèses mammaires au bout de 10 ans mais cela varie selon les femmes et l’évolution de l’état de leurs prothèses mammaires.

Grâce aux progrès de la médecine et de la technologie, la durée de vie des prothèses mammaires a été considérablement allongée, un avantage non négligeable mais pas éternel.

Au fil du temps, le matériau composant les prothèses mammaires peut se détériorer pouvant aller jusqu’à la rupture de celles-ci. C’est pourquoi, mettre en place un suivi de vos prothèses mammaires suite à votre augmentation mammaire est essentiel.

7 ans environ après votre augmentation mammaire, le Docteur Pelletier vous recommande de faire une échographie pour vérifier que tout va bien et que les prothèses mammaires sont toujours en bon état. Une échographie annuelle à partir de cette date vous permettra de mettre en place un véritable suivi pour éviter toute complication.

Dans la plupart des cas, vous devrez changer vos prothèses mammaires dans les 10 à 15 ans qui suivent votre intervention d’augmentation mammaire. Au-delà de 15 ans, le taux de rupture des prothèses mammaires est en effet beaucoup plus élevé.

Il est possible de procéder au changement de vos prothèses pour améliorer le résultat comme le volume de la poitrine, la texture, la présence de “plis” ou de “vagues” mais aussi pour s’adapter à vos changements de vie suite à une grossesse ou un allaitement par exemple en complément d’un lifting mammaire  si besoin

Des contre-indications ?

Il n’existe en soi pas de contre-indications à une augmentation mammaire mais des réflexions à avoir avant de prendre rendez-vous avec votre chirurgien esthétique à Aubagne, le Docteur Pelletier :

  • le souhait d’avoir une grossesse dans les 6 mois, il vaut mieux alors décaler l’intervention
  • l’allaitement est tout à fait possible mais doit être suivi de près pour vérifier qu’il n’existe aucune conséquence sur les prothèses mammaires

Des questions sur l’augmentation mammaire ? Prenez rendez-vous avec le Docteur Pelletier qui vous accompagnera vers la solution qu’il vous convient